🦒 L’Elan du coeur

Bilan de ma  lecture du chapitre « L’Ă©lan du Coeur » – Les mots sont des fenĂŞtres  Auteur Marshall B. Rosenberg

Unknown

« Ce que je recherche dans le vie, c’est la bienveillance,
 un échange avec les autres motivé par un élan du coeur réciproque» 
Marshall B.Rosenberg
Partant de la conviction que notre nature profonde nous porte Ă  aimer donner et recevoir dans un esprit de bienveillance,
« j’ai passé ma vie à m’intéresser à deux questions» nous dit l’auteur :
– Comment se fait il que nous puissions nous couper de notre bonté naturelle au point d’adopter dès comportements violents et agressifs ?
– Comment certains individus parviennent il à rester en contact avec cette bonté naturelle même dans les pires circonstances ?
Marshall Rosenberg Docteur en psychologie  clinique et fondateur des enseignements  de la Communication NonViolente (CNV) utilise  le terme de non violence au sens où l’entendait Gandhi, pour désigner notre état naturel de bienveillance lorsqu’il ne reste plus en nous la moindre trace de violence. Car bien que nous puissions avoir l’impression que notre façon de parler n’a rien de violent, il arrive souvent que nos paroles soient source de souffrance pour autrui ou pour nous mêmes.
L’ objectif de la CNV est de rappeler ce qui fait la valeur profonde des interactions humaines, et de nous aider à les vivre avec cette conscience.

 

La CNV nous engage à reconsidérer la façon dont nous nous exprimons et dont nous entendons l’autre.

Les mots ne seront plus des réactions routinières, automatiques et impulsives, mais deviendront des réponses réfléchies, émanant d’une prise de conscience de nos perceptions, de nos émotions, et de nos désirs et de nos besoins profonds et communs à toute l’humanité. 

Bien que Marshall présente la CNV comme un processus de communication ou un langage de la bienveillance, « la CNV est plus qu’un processus ou un langage » nous dit-il, c’est une invitation permanente à concentrer notre attention là où nous avons plus de chances de trouver ce que nous recherchons.

Pour cela il nous propose  4 composants qui sous-tendent la communication non violente  et nous invite à diriger notre attention sur ces 4 composants OSBD :

  1. L’Observation des faits (j’observe un fait concret qui affecte mon bien-être).
  2. Noter le Sentiment qui nait de ce fait concret. Je réagis à ce fait par un sentiment, ce que je ressens (joie, colère, peur, plénitude, …)
  3. Chercher les  Besoins satisfaits ou non satisfaites qui ont éveillé ce sentiment, ce que je désire  ( la reconnaissance, la quiétude, la sécurité, …)
  4. Formuler Ă  l’autre une Demande des actions  concrètes qui  contribueront Ă  mon mieux-ĂŞtre. 
Ces 4 composants peuvent orienter notre conscience sur ce qui pourrait nous livrer ce que nous recherchons.
Mais dans une relation je ne suis pas seul, nous sommes deux ou plus,  il y a l’autre (ou les autres) avec ses sentiments, ses besoins, et ses demandes.
Il y a également deux parties dans le processus de la CNV #
  1. La première partie vise à exprimer très clairement les 4 composants d’information :
J’exprime ce que J’Observe, ce que je ressens( mes Sentiments), ce que je désire (mes Besoins) et ce que je Demande pour mon mieux- être.
  1. La deuxième partie est centrée sur l’autre :
 J’entends ce que TU Observes, TU ressens ( tes Sentiments), TU désires (Tes Besoins), et ce que TU Demandes pour ton mieux-être.
Ce type d’échange enrichit autant l’un que l’autre.
Lorsque nous pratiquons la CNV dans nos interactions, nous nous installons de plus en plus dans notre bienveillance naturelle, il s’agit donc d’une pratique qui peut être efficacement appliquée à tous les niveaux de communication et à toutes sortes de situations.
Les domaines de vie ou contextes ou la CNV peut être utilisée :#
Relation de couple
Relations familiales
Milieu scolaire
Milieu professionnel
Relation thérapeutique
Négociation diplomatiques et relations d’affaires
Résolution de conflits et différend de toutes sortes.

 


 

Résumé :

La CNV nous aide Ă  renouer avec nous-mĂŞmes comme avec les autres en laissant libre cours Ă  notre bienveillance naturelle.

Elle nous engage à reconsidérer la façon dont nous nous exprimons et dont nous écoutons l’autre, en fixant notre attention sur quatre éléments :

O : l’observation d’une situation,

S : les sentiments qu’éveillent cette situation,

B : les besoins qui sont liés à ces sentiments,

D : et enfin ce que nous pourrions demander concrètement pour satisfaire nos besoins

La CMV suscite qualité d’écoute, respect et empathie, et fait naître un courant de générosité réciproque.

Certaines personnes utilisent la CNV pour MIEUX CERNER LEURS PROPRES BESOINS, d’autres pour approfondir une relation le couple, établir des relations professionnelles efficaces ou gérer des situations politiques.

Dans de nombreux pays, des individus y ont recours pour dénouer toutes sortes de différends et de conflits.

 

 

 

1 commentaire sur “🦒 L’Elan du coeur

Je réagis à cet article, je laisse un commentaire