L’Elan du coeur 1 commentaire


Bilan de ma  lecture du chapitre « L’élan du Coeur » – Les mots sont des fenêtres  Auteur Marshall B. Rosenberg

Unknown

1 Les 2 questions qui préoccupaient Marshall B.Roenberg

– Comment se fait il que nous puissions nous couper de notre bonté naturelle au point d’adopter dès comportements violents et agressifs ?
– Comment certains individus parviennent il à rester en contact avec cette bonté naturelle même dans les pires circonstances ?

2 Comment MR explique l’utilisation du terme NonViolent 
Communication empathique -communication creative
J’utilise le terme de non violence au sens où l’entendait Gandhi, pour désigner notre état naturel de bienveillance lorsqu’il ne reste plus en nous la moindre trace de violence Car bien que nous puissions avoir l’impression que notre façon de parler n’a rien de violent , il arrive souvent que nos paroles soient source de souffrance pour autrui ou pour nous mêmes.

3 Quel est l’objectif de la CNV 
L’ objectif de la CNV est de rappeler ce qui fait la valeur profonde des interactions humaines, et de nous aider à les vivre avec cette conscience.

4 En quoi diffère-t-elle de notre façon courante de communiquer ? 
La CNV nous engage à reconsidérer la façon dont nous nous exprimons et dont nous entendons l’autre.
Les mots ne sont plus des réactions routinières et automatiques, mais deviennent des réponses réfléchies, émanant d’une prise de conscience de nos perceptions de nos émotions et de nos désirs.

5 À quoi Marchal fait référence lorsqu’il écrit que la CNV est « plus qu’un processus ou un langage  » ?
Bien que Marshall présente la CNV comme un processus de communication ou un langage de la bienveillance, la CNV est plus qu’un processus ou un langage : c’est une invitation permanente à concentrer notre attention la où nous avons plus de chances de trouver ce que nous recherchons.

6- Nommez les deux partie du processus de la CNV 
La première partie vise à exprimer très clairement les 4 éléments d’information, je dis ce que j’observe, ressens, et désire et ce que je demande pour mon mieux- être.
La deuxième partie : j’entends ce que tu observes, ressens et désires, et ce que que tu demandes pour ton mieux-être.

7- Mentionnez les domaines de vie ou contextes ou la CNV peut être utiliser.

Lorsque nous pratiquons la CNV dans nos interactions, nous nous installons de plus en plus dans notre bienveillance naturelle, il s’agit donc d’une pratique qui peut être efficacement appliquée à tous les niveaux de communication et à toutes sorte de situations.
Relation de couple
Relations familiales
Milieu scolaire
Milieu professionnel
Relation thérapeutique
Négociation diplomatiques et relations d’affaires
Résolution de conflits et différend de toutes sortes.


Je réagis à cet article, je laisse un commentaire

Commentaire sur “L’Elan du coeur